Crise d’épilepsie cause : êtes-vous une personne à risque ?

Faisant partie du quotidien de bien plus de personnes qu'on ne le croit, l'épilepsie est une maladie qui mériterait d'être mieux connue pour anticiper ses causes et ses effets.

Entre les risques liés à votre génétique, alimentation, rythme de vie ou même aux ondes électromagnétiques qui vous entourent, nous allons voir ensemble ce qui cause cette pathologie et si certaines de nos habitudes n'y sont pas pour quelque chose dans son expansion.

Qu'est-ce qu'une crise d’épilepsie ?

Généralement assez rapides, les crises d’épilepsie sont le résultat d'afflux électrique anormal dans une région précise du cerveau voire dans sa totalité. Cette activité élevée des signaux électriques, habituellement utiles pour faire circuler des informations dans le cerveau, vient ici au contraire perturber la circulation entre les neurones.

Ces perturbations sont alors potentiellement visibles par exemple via des tremblements caractéristiques. Les crises sont aussi catégorisées en différents types connus et répertoriés par le corps médical qui sont assez utiles pour ensuite faire les gestes adéquats et dont voici la liste :

  • La crise partielle.
  • La crise symptomatique.
  • La crise idiopathique.
  • La crise généralisée.

On peut par ailleurs mesurer l’afflux électrique responsable de ces crises via un appareil appelé électro-encéphalogramme qui habituellement sert à calculer et voir les imputions électriques au sein du cerveau, d'où l'étymologie "encephalo".

Les symptômes que cause la crise d’épilepsie

Comme nous l'avons vu, des tremblements peuvent arriver pendant une crise d’épilepsie mais, contrairement aux idées reçues, ce n'est pas une condition obligatoire. Effectivement, ces convulsions ne sont pas toujours présentes, une crise d’épilepsie peut aussi se voir à travers des gestes incontrôlés répétitifs, des pertes de conscience, des absences ou même, dans certains cas, des hallucinations. 

En plus des dommages cérébraux et émotionnels que peut entraîner ce genre de crise, des conséquences plus indirectes peuvent aussi toucher l'individu victime de cette maladie. En effet, les contractions et autres mouvements brusques qui peuvent arriver pendant une crise poussent parfois la personne à se faire du mal involontairement en se coupant avec un bord tranchant à proximité par exemple.

Les causes de la crise d'épilepsie

Cela peut paraître étrange au vu de l'évolution de la médecine mais dans la majorité des cas, les professionnels de la santé ne peuvent pas donner de cause précise aux crises d’épilepsie qui leur sont exposées. 

En étudiant la généalogie de votre famille il se peut que ces derniers trouvent des parents ayant subi la maladie, c'est en tout cas une hypothèse privilégiée dans beaucoup de situations. Les gènes seraient donc les responsables ? Peut-être, mais pas toujours. En effet, en raison d'une tumeur ou d'un traumatisme, certaines personnes développent cette maladie. 

Une autre piste est aussi envisageable, celle des ondes du téléphone ou du réseau en général. D'après des études récentes, des patients épileptiques se plaineraient de douleurs à la tête et d'une plus grand occurrence de crises en ville comparé à la compagne.

Personnes à risque et réaction face à une crise d’épilepsie

Si vous remplissez les critères de certaines causes citées tantôt, il se pourrait que vous soyez une personnes à risque, qu'est-ce que c'est, nous direz-vous ? Eh bien il s'agit d'individus qui n'ont pas encore eu d'expérience de crise épileptique mais qui possèdent des caractéristiques qui augmentent leurs chances d'en subir. 

Par exemple, si un de vos grand-parents l'était, il se pourrait que la pathologie vous soit reléguée via la génétique. Si vous venez de sortir d'un accident très traumatique, même conclusion, il se peut qu'une cicatrice cérébrale se soit formée et favorise l'apparition de ce genre de crise. Dans ce genre de cas, faites des diagnostics médicaux très souvent et évitez tant que possible de vous retrouver seul. 

Avoir perdu connaissance une seule fois dans sa vie ne veut pas obligatoirement dire que vous êtes épileptique, il faut que cela se soit passé au moins deux fois pour être diagnostiqué comme tel.

La solution du patch anti-ondes pour prévenir les crises d’épilepsie

Les ondes téléphoniques sont dans une certaine mesure un risque potentiel de développer des maladies de la sorte. Dans cette optique, des inventions comme les patchs anti-ondes ont été mises au point. Ces derniers, à défaut de guérir ces pathologies ou d'assurer une protection totale contre les crises d’épilepsie, offrent un bouclier qui dévie et absorbe la grande majorité des ondes potentiellement nocives émises par nos téléphones. 

Pour vous assurer d'éviter autant que faire se peut les risques liés à ces ondes, d'autant plus dans des villes très denses, il serait intelligent de vous procurer ces patchs.

0 Commentaire

Laisser un commentaire